Qu’est-ce qu’un interprète en langue des signes ?

Un interprète en langue des signes est une personne qui aide les personnes malentendantes ou sourdes à comprendre une langue parlée en la convertissant en langue des signes. Les interprètes sont nécessaires aussi bien dans les situations individuelles que dans les groupes. Ce service est nécessaire dans divers milieux, tels que les arts du spectacle, les écoles, les hôpitaux, les cabinets médicaux, les salles d’audience, les cabinets d’avocats et le gouvernement.

 

Que fait un interprète en langue des signes ?

 

Un interprète en langue des signes doit comprendre parfaitement le sujet traité et être capable de traduire avec précision l’information au destinataire. Non seulement d’excellentes compétences en langue des signes et en langue anglaise sont nécessaires, mais il est impératif de savoir écouter et communiquer. Une bonne mémoire est tout aussi importante, car l’interprète devra se souvenir de ce qui est dit en détail afin de traduire l’information avec précision.

 

Il arrive souvent que l’interprète doive faire des recherches à l’avance s’il y a des informations compliquées ou techniques à interpréter. Souvent, il ou elle devra se référer à des dictionnaires, encyclopédies ou autres documents de référence afin d’être aussi précis que possible et d’avoir une bonne compréhension du sujet.

Les interprètes en langue des signes ont des personnalités distinctes. Ils ont tendance à être des individus artistiques, ce qui signifie qu’ils sont créatifs, intuitifs, sensibles, articulés et expressifs. Ils sont non structurés, originaux, non-conformes et innovants. Certains d’entre eux sont également sociaux, ce qui signifie qu’ils sont gentils, généreux, coopératifs, patients, attentionnés, serviables, empathiques, pleins de tact et amicaux.

 

À quoi ressemble le lieu de travail d’un interprète en langue des signes ?

 

Il y a généralement trois domaines différents dans lesquels un interprète en langue des signes peut travailler :

Éducation – Ces interprètes travaillent dans les écoles, de l’école primaire jusqu’au niveau universitaire. Leur horaire de travail est le même que celui de l’école, et ils travaillent généralement avec un ou deux élèves à la fois. Leur travail consiste à prendre la langue parlée par l’enseignant et à interpréter la leçon en langue des signes pour le ou les élèves sourds. Ce type d’interprétation peut être très fructueux car il permet de constater les progrès et la croissance de l’élève et l’interprète fait partie d’une équipe éducative.

Communauté – Ces interprètes travaillent dans les banques, les hôpitaux, les bureaux, les palais de justice, les collèges, etc. Il n’y a pas de journée type, donc le travail n’est jamais ennuyeux. Leur emploi du temps peut comprendre quelques soirées ou week-ends, en fonction des besoins de leur client, ils doivent donc être flexibles. Ils doivent également être très discrets et dignes de confiance, car une grande partie de leurs interprétations seront de nature privée.

Service de relais vidéo (VRS) – Ce type de travail difficile implique l’interprétation entre une personne sourde qui a besoin de se connecter à une personne entendante au téléphone. Pour ce faire, la personne sourde qui appelle utilisera un vidéophone et se connectera à une personne entendante en temps réel. Les appels téléphoniques peuvent être effectués pour diverses raisons. Par exemple, pour prendre un rendez-vous chez le médecin, pour se renseigner sur une demande d’emploi ou une demande d’inscription à l’école, pour effectuer des recherches bancaires ou des demandes de carte de crédit, etc. Ce service est ouvert sept jours sur sept, 24 heures sur 24, l’interprète doit donc avoir un horaire de travail flexible..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *